Images
Spéciales
Les Coins
Blagues
Vidéos
Jeux Flash
Animations
Trucs Fun
Divers
A Votre Service





Les légendes Urbaines


<<12 34567>>


- La baby-sitter hippie -

Un jeune couple avait dû faire appel à une agence de baby-sitters pour garder leur enfant car ils devaient se rendre à une soirée. La baby-sitter qui venait habituellement chez eux étant souffrante, l'agence envoya une autre jeune fille. Lorsque celle-ci arriva chez le jeune couple, ceux-ci furent surpris de voir que l'agence leur avait envoyé une hippie. Etant ouvert d'esprit, ils partirent donc tranquillement à leur soirée.

Un peu plus tard, la jeune femme téléphona chez elle, afin de vérifier que tout se passait bien. La jeune hippie lui répondie que tout allait très bien, qu'elle ne devait pas s'inquiéter, et qu'elle s'était réchauffé de la dinde pour souper. La jeune femme revint vers son mari après le coup de téléphone, et lui dit qu'elle voulait rentrer immédiatement. Quelque chose lui paraissait étrange, elle ne se souvenait pas avoir acheté de la dinde.

Arrivés chez eux, le couple vit la jeune hippie assise par terre les yeux regardant dans le vide, sans doute sous l'effet d'une drogue. Ils cherchèrent après leur enfant dans toute la maison. Arrivés dans la cuisine, ils trouvèrent leur enfant rôti et partiellement mangé, emballé dans de l'aluminium.



  Retour Partager par email Soyez le 1er à laisser un commentaire ! Imprimer




- La bêtise tue plus que le Haschich -

Dans une ville de la banlieue parisienne à Athis-Mons, les habitants du quartier d'Ozonville se réunirent pour dénoncer la délinquance qui envahissait le quartier. Tous les propriétaires étaient en rage et criaient leur désespoir de voir leur quartier devenir aussi peu sûr que les plus dangereux quartiers de Bogota. En effet, depuis quelques mois, une bande de jeunes adolescents de 15 ans ont envahi le quartier. En fait, ils l'habitaient mais les gens les désignés toujours par leur ancien quartier présumé (le Noyer-Renard, un vaste ensemble HLM). Au cours de la réunion, un ancien para proposa même une milice armée pour lutter contre les pneus crevés et le trafic de drogue (du haschich) commis par les jeunes qu'il désignait en public sous le très élégant dénominatif de " bougnoules ". Bien entendu, tous les habitants étaient d'accord avec cette proposition, plus efficace à leurs yeux que les propositions des pouvoirs publics.

La nuit qui suivit la réunion, comme par hasard, l'ancien para entendit du bruit dans le salon de son appartement (il habitait le RDC). Il réveilla sa femme. Le parachutiste savait instinctivement que c'était les jeunes qui étaient venus se venger de ce qu'il avait dit à la réunion, alors il se saisit d'un des nombreux sabres de l'armée française qu'il collectionnait et s'approcha de la fenêtre derrière laquelle s'agitait une ombre. Quand une silhouette pénétra dans le salon il voulu la frapper violemment d'un méchant coup sur l'épaule. Mais au moment où le propriétaire allait abattre son sabre, l'intrus sentit sa présence, se retourna, et se précipita vers lui. Surpris, le propriétaire fouetta le vide de son sabre vers l'intrus qui poussa un terrible hurlement.

Lorsqu'il alluma la lumière, le père se mit à hurler. Terrifiée, sa femme ouvrit la porte de la chambre, et découvrit à son tour l'horrible méprise : allongé dans une mare de sang, leur fils éventré était en train d'expirer son dernier souffle. Il avait fait le mûr pour acheter sa consommation hebdomadaire de haschich (qu'on retrouva dans ses poches) mais ce faisant, il avait oublié ses clefs. Redoutant la réaction de son père violent, il n'avait pas osé réveiller ses parents et avait tenté de regagner sa chambre par la fenêtre du salon, et il faillit en mourir fort bêtement. Heureusement, les médecins des urgences de Juvisy lui remirent les intestins en place et il s'en tira avec une très méchante cicatrice.



  Retour Partager par email Soyez le 1er à laisser un commentaire ! Imprimer




- Les apparences sont trompeuses -

Une fille appartenant à une famille musulmane était plus tôt du genre rebelle. Ainsi le soir quand tout le monde dormait elle s'habillait "légèrement" et se faufilait dehors pour aller dans les boites de nuit. Il faut dire qu'elle était aussi assez facile et se laissa draguer facilement par un mec qu'il la convint à le suivre jusqu'à un hangar.

Ce gars pratiquait des jeux pervers avec un groupe d'amis. Il trouvait une femme, la capuchonnait puis il appelait ses copains et y passaient chacun leurs tours. A la fin un des violeurs, curieux, la décapuchonna et vit que c'était sa propre sœur. Dégoûté il la tua et se suicida par la suite.



  Retour Partager par email Soyez le 1er à laisser un commentaire ! Imprimer




- Amnésie bénéfique -

Le 4 décembre 1998, Lydie décide d'aller faire quelques courses en ville en empruntant la voiture de son père. Sur la route, elle est surprise pas une tempête de neige et au sortir d'un virage elle ne put éviter ce beau jeune homme, tombé sur la chaussée. Saisi d'un sentiment de culpabilité, elle le veille nuit et jours durant son coma surveillé à l'hôpital. Sortit du coma, le voilà incapable de parler, il est totalement amnésique. Lydie l'entraîne chez elle et l'aide à retrouver l'usage de la parole.

Peu à peu, ils tombent follement amoureux l'un de l'autre. Il ne retrouva la mémoire que le jour où il tomba sur une photo, celle de l'ancien fiancé de Lydie dont elle était follement éprise, qui avait été tué et lynché quelques années auparavant. Elle ne s'est d'ailleurs jamais remise de sa mort.

 Pourquoi alors ce jeune homme qu'elle avait heurté et aimé ensuite, n'avait retrouvé la mémoire qu'à la simple vision de cette photo??? Tout simplement parce que c'est le seul visage familier qui lui eut été donné de voir depuis sa sortie du coma. Mais comment pouvait-il connaître cet homme sans connaître Lydie?....Et bien, rien à faire de Lydie, le jour où il a rencontré ce garçon , c'était juste pour......le tuer



  Retour Partager par email Soyez le 1er à laisser un commentaire ! Imprimer




- L'eau-de-vie -

Un couple vient juste d'emménager dans un joli petit château qu'ils avaient acheté récemment. Curieux, ils décidèrent de faire le tour de tous les coins et recoins de leur nouvelle demeure. Dans une cave, ils découvrirent plusieurs barils contenant une délicieuse eau-de-vie.

Ces barils devaient être là depuis des années, ce qui rendait le breuvage encore meilleur. Ils servaient cette délicieuse eau-de-vie chaque fois qu'ils recevaient des invités. Arriva le jour où le baril fut vide, mais curieusement, il était toujours très lourd. Ils décidèrent de le couper afin de voir ce qu'il restait à l'intérieur. Là ils y trouvèrent le cadavre d'un homme recroquevillé.



  Retour Partager par email Soyez le 1er à laisser un commentaire ! Imprimer




- Ne sort pas ! -

Un couple était en train de se promener à la campagne quand la voiture est tombée en panne d'essence. Ils ont entendu à la radio que la police recherchait activement un fou évadé que l'on croyait être dans les parages. Alors le garçon a dit à la fille de s'enfermer dans la voiture pendant qu'il allait chercher de l'essence, qu'il irait plus vite tout seul. Il lui dit que, quoi qu'il arrive, elle devait rester enfermée à l'intérieur.

C'était une nuit très noire, et après quelques temps, la fille a entendu un bruit sourd et régulier sur le toit de la voiture. Bien qu'elle ait eu très peur, elle s'est souvenue de l'avertissement de son ami et n'est pas sortie. Puis elle a vu les phares d'une voiture de police, et on lui a dit par le haut-parleur de sortir de la voiture et de marcher lentement vers la voiture de police, sans se retourner. Finalement, le bruit sourd était celui de la tête de son ami que le fou faisait rebondir sur le toit de la voiture.



  Retour Partager par email Soyez le 1er à laisser un commentaire ! Imprimer




- Le chien qui étouffe -

Une femme rentre chez elle. Elle retrouve au pas de sa porte son doberman en train d'étouffer. Soucieuse de son état, elle l'emmène directement chez son vétérinaire. Celui-ci, étant débordé, il lui promet de s'occuper de son chien un peu plus tard. De retour chez elle, après être passée chez son coiffeur, elle entend sonner le téléphone alors qu'elle ouvre sa porte.

Elle décroche.C'est le vétérinaire.D'une voix autoritaire, il lui ordonne d'aller immédiatement chez son voisin et de le rappeler ensuite. Il ajoute que la police est en route. Surprise, elle s'exécuta aussitôt pour connaître les explications du vétérinaire. Celui-ci lui avoua qu'en examinant son animal, il avait remarqué que quelque chose était bloqué dans sa gorge.

Il s'agissait en fait de trois doigts humains. Il comprit aussitôt que le chien s'était battu avec un homme qui s'était introduit dans la maison. Peut-être se trouvait-il encore à l'intérieur, ce qui était le cas. La police avait, en effet, surpris le voleur dans un placard, la main ensanglantée.



  Retour Partager par email Soyez le 1er à laisser un commentaire ! Imprimer




- Feu, feu jolie feu -

C'est 6 amis (3 gars, 3 filles) qui s'en vont en camping dans le fin fond d'une forêt. C'est la nuit et ils s'installent autour d'un feu. Tout d'un coup, ils entendent "Feu feu joli feu que ton âme disparaisse" et ils s'aperçoivent qu'un des six est manquent. Ils pensent qu'il est seulement parti aux toilettes et ils continuent à se raconter des histoires d'horreur. Soudain, ils entendent encore "Feu feu joli feu que ton âme disparaisse" et ils s'aperçoivent qu'une autre personne manque à l'appel. Ils commencent à se poser des questions mais ils continuent leurs histoires d'horreur. Ils entendent une autre fois "Feu feu joli feu que ton âme disparaisse" et un cri.

 Là ils commencent à avoir sérieusement peur parce qu'ils ne sont plus que 3. Ils entendent à nouveau "Feu feu joli feu que ton âme disparaisse" et un autre cri. Ils ne sont plus que deux et ils décident de ne plus se quitter. Encore une fois, "Feu feu joli feu que ton âme disparaisse" se fait entendre et une fille se retrouve alors toute seule. Elle commence à capoter et puis, elle entend "Feu feu joli feu que ton âme disparaisse" et elle disparaît.

Le lendemain, on lit dans le journal 6 jeunes partis faire du camping manquent à l'appel. Lorsque la police va enquêter sur les lieux, elle y découvre 6 corps décapités. Puis, ils entendent "Feu feu joli feu que ton âme disparaisse" et un fou fonce sur eux avec un couteau.



  Retour Partager par email Soyez le 1er à laisser un commentaire ! Imprimer




- Une jolie petite fille -

C'est un couple qui rentre un soir tard de chez des invités. Ils rentrent chez eux, avec aux moins 150 bornes de trajet. Ils traversent une immense forêt quand tout à coup ils aperçoivent une voiture arrêtée au bord de la route.

En temps normal, ils ne se seraient certainement pas arrêté, mais là, une petite fille pleure a côté. Ils s'arrêtent donc et demandent ce qui se passe à la fille. Elle montre la voiture en pleurant: les parents constatent avec effrois que deux personnes sont égorgées à l'intérieur.

Ils en concluent que ses parents ont été assassinés et qu'il n'est vraiment pas prudent de rester ici. Ils prennent la petite fille dans leur voiture et filent au poste le plus proche ...30 km... Le mari roule à tout allure. Tout à coup, il tourne la tête, et aperçoit sa femme, les yeux dans le vide, la bouche ouverte et la gorge tranchée... il regarde dans le rétroviseur et voit la petite fille léchant un couteau plein de sang......"



  Retour Partager par email Soyez le 1er à laisser un commentaire ! Imprimer




- L'accident -

Cette histoire ce passe aux Etat-unis, quatre jeunes d'une vingtaine d'années, décident de sortir, pour aller boire quelques bières, et faire la fête toute la nuit. Vers deux heures du matin ils décident de rentrer après avoir épuisé le stock de bière, la route est sinueuse, l'euphorie de la soirée, il en faut peu pour qu'arrive ce qui devait arriver. La voiture décroche fait deux tête-à-queue et va frapper un arbre.

John se réveille le premier regarde autour de lui les passagers n'ont rien par contre la voiture est morte, ne pouvant plus démarrer, ils attendent sur le bas côté qu'une voiture passe. Pendant ce temps, ils se racontent des légendes urbaines. Au fur et à mesure de la nuit John voit une lumière, et entend des bruits, alors que ses amies n'entendent rien et ne voient rien. Au bout de quelques heures, John va pisser.

 En revenant il aperçoit une voiture de flics, il court le dire à ses amis mais ne retrouve plus personne. Il entend des personnes parler: "Cette route est vraiment très dangereuse.", il ouvre les yeux et voit un médecin , un flic, une voiture d'ambulance, sa voiture plantée dans un arbre, et les corps de ses amis sous des draps blancs couvert de sang. Le flic lui dit: "T'inquiète pas tu vas t'en sortir, mes tes amis n'auront pas cette chance". (la lumière qu' il voyait était la lampe du médecin dans ses yeux, le bruit c'était l'extincteur qu'utilisé l'autre flic pour éteindre la voiture qui était en flamme) .



  Retour Partager par email Soyez le 1er à laisser un commentaire ! Imprimer



<<12 34567>>


  Retour

PARTAGER LA PAGE PAR E-MAIL
OU









© Akenini.com  -  Akenini.fr  -  Bonplan.akenini.com  -  Version 3  -  Toute reproduction interdite - 0.0253s - 26/04/2017 00:08:47 - 16

   Pour une navigation optimale sur le web, télécharger la dernière version de votre navigateur web. Akenini vous recommande: Pour une navigation plus rapide sur le web, utilisez Firefox Pour une navigation plus rapide sur le web, utilisez Google Chrome