b0q67cnvy7
Traduire le site dans une autre langue :



Images
Spéciales
Les Coins
Blagues
Vidéos
Jeux Flash
Animations
Trucs Fun
Divers
A Votre Service






Le Kakapo



Images N°9431 - Le Kakapo

Le Strigops kakapo (Strigops habroptila), aussi appelé, kakapo, perroquet-hibou ou whakapapa, est une espèce nocturne de grands perroquets endémique à la Nouvelle-Zélande. Son nom signifie « perroquet de nuit » en māori.

Il possède un plumage jaune-vert marbré, un disque facial constitué de plumes sensorielles ressemblant aux vibrisses, un gros bec gris, de courtes pattes, de grands pieds et des ailes et une queue relativement courtes. Certaines caractéristiques le rendent unique en son genre, c'est le seul perroquet non-volant du monde et le plus lourd, il est nocturne et herbivore.

À l'instar de nombreuses autres espèces d'oiseaux de Nouvelle-Zélande, le kakapo était historiquement important pour les Maoris, peuple indigène de Nouvelle-Zélande, apparaissant dans plusieurs de leurs légendes et de leur folklore. Il a été chassé et utilisé par les Maoris, à la fois pour sa viande comme source de nourriture et pour ses plumes, qui étaient utilisées pour fabriquer des vêtement de grande valeur. Il a également parfois servi d'animal de compagnie.

Le Kakapo est en danger critique d'extinction. En février 2012, on recensait seulement 126 individus vivants, dont la plupart ont reçu un nom de la part du personnel employé à sa conservation. En raison de la colonisation polynésienne et européenne et de l'introduction de prédateurs tels que le chat, le rat, le furet, et l'hermine, le kakapo a pratiquement disparu. 

Leurs pattes vigoureuses leur permettent de parcourir d'importantes distances. À l’inverse des autres oiseaux de sol, les kakapos peuvent accumuler une grande quantité de graisse corporelle pour stocker de l’énergie ce qui en fait l'espèce de perroquet la plus lourde. Incapables de voler, ils portent des ailes proportionnellement trop courtes pour leur taille et ne possèdent pas l’os prononcé servant de quille (le bréchet du sternum) sur lequel viennent se rattacher les muscles du vol chez les autres oiseaux. Ils utilisent pourtant leurs ailes pour l’équilibre, pour se soutenir, pour planer et ralentir leur chute lorsqu’ils bondissent des arbres.

Source : Wikipedia





  Retour dans la catégorie Partager par email Soyez le 1er à laisser un commentaire ! Imprimer





Ces images peuvent aussi vous intéresser


Ajouter un commentaire
Pseudo:







De: Akenini
Soyez le premier à laisser un commentaire !










© Akenini.com  -  Bon Plan By Akenini  -  V.3  -  Toute reproduction interdite - 1.2462s - 18/09/2019 14:35:50 - 18 -  Info cookies