Images
Spéciales
Les Coins
Blagues
Vidéos
Jeux Flash
Animations
Trucs Fun
Divers
A Votre Service





Des tissus organiques dans un fémur de T-REX



Images N°4044 - Des tissus organiques dans un fémur de T-REX

Incroyable découverte et trésor inestimable pour les paléontologues : un fémur de tyrannosaure découvert dans le Montana porte encore des traces de tissus organiques !

C’est en brisant l’os pour le besoin des fouilles que l’équipe de Mary Schweitzer, de l’Université de Caroline, a pu constater la présence « de tissus dans un état de conservation sans précédent ».

Le T-Rex était âgé de 18 ans et a vécu… il y a 70 millions d’années, ce qui rendait très maigres les chances de retrouver comme dans ce cas un os « vivant » !

Premières conclusions des analyses pratiquées sur les tissus : « les vaisseaux sanguins et leur contenu sont similaires à ceux observés dans les os d’autruche », ce qui renforce le lien soupçonné entre les oiseaux et les dinosaures. S’ils arrivent à extraire des extraits de protéines dans les tissus, les paléontologues pourraient en apprendre beaucoup plus sur les aptitudes de ce terrifiant dinosaure, et pourquoi pas, un jour, recréer un T-rex…

Source :futura-sciences.com

Mise à jour 6 juillet 2014

L’os – un fémur de Tyrannosaurus rex âgé de 68 millions d’années – avait été découvert sur un site isolé du Dakota du Sud par un membre du Muséum des Rocheuses (Montana). Celui-ci était étonnamment intact et il s’était avéré que sa partie creuse n’avait pas été envahie par le minerai, ce qui est exceptionnel.

Aucune route ne passant à proximité de ce lieu particulièrement difficile d'accès, le fémur avait été enrobé de plâtre pour le protéger et un appel avait été fait à un hélicoptère. Cependant, celui-ci ne s’avérait pas assez puissant pour transporter l’ensemble ainsi alourdi, et les scientifiques avaient décidé de couper l’os en deux parties. Ils en avaient aussi profité pour prélever des échantillons de la partie creuse. Dans le but d’isoler le contenu du résidu osseux, Mary Schweitzer, de l’Université de Caroline-du-Nord mais qui travaillait alors pour le Muséum des Rocheuses, a plongé des échantillons dans un mélange d’enzymes afin de dissoudre les composés de calcium.

Elle y a découvert une structure de « tissu vasculaire flexible de grande élasticité », contenant aussi des sphérules semblables à des hématies. Mais cette brillante découverte vient de s’assombrir… Selon une nouvelle étude, effectuée par le paléontologue Thomas Kaye, de l’Université de Washington (Seattle), ce tissu ne serait que de la boue bactérienne accumulée à l’intérieur de l’os et qui aurait pris la place autrefois occupée par les vaisseaux sanguins et les hématies.

Observant à nouveau les divers os au microscope électronique, Kaye et son équipe ont aussi noté les minuscules sphères ressemblant à des hématies similaires à celles relevées par Mary Schweitzer. Mais en poussant l’examen plus loin, ils se sont aperçus que ces résidus se retrouvaient dans tout le matériau osseux, y compris dans les os très abîmés. D’où la conclusion du chercheur, qui publie ses observations dans la revue Plos One : il ne s’agit pas de restes de tissus, mais de la trace d'un biofilm de bactéries, c’est-à-dire d’une colonie de bactéries installée à la surface. 

Une datation au carbone suggère d'ailleurs que les résidus trouvés dans l’os de tyrannosaure ne seraient âgés que d’une soixantaine d’années. Schweitzer défend cependant son point de vue en affirmant avoir, elle aussi, envisagé puis rejeté cette hypothèse. Elle souligne que la littérature scientifique est loin de démontrer l’évidence que de tels biofilms puissent apparaître sous la forme de tubes creux comme ceux observés dans l’os fossile. Elle objecte aussi que si c’était le cas, considérant la force de pesanteur, ces couches tubulaires devraient être plus épaisses dans la partie inférieure, ce qui n’est pas le cas ici.

Les deux hypothèses présentent des arguments intéressants… qu’il appartiendra vraisemblablement au temps, et à d’autres recherches, de départager.

Source : futura-sciences.com




  Retour dans la catégorie Partager par email Soyez le 1er à laisser un commentaire ! Imprimer





Ces images peuvent aussi vous intéresser


Ajouter un commentaire
Pseudo:







De: Akenini
Soyez le premier à laisser un commentaire !










© Akenini.com  -  Akenini.fr  -  Bonplan.akenini.com  -  Version 3  -  Toute reproduction interdite - 0.0228s - 26/06/2017 02:17:10 - 29

   Pour une navigation optimale sur le web, télécharger la dernière version de votre navigateur web. Akenini vous recommande: Pour une navigation plus rapide sur le web, utilisez Firefox Pour une navigation plus rapide sur le web, utilisez Google Chrome