Images
Spéciales
Les Coins
Blagues
Vidéos
Jeux Flash
Animations
Trucs Fun
Divers
A Votre Service





Bizarre


<<1234 56789...42>>


- Araignée Cyclosa -

Images N°6315 - Araignée Cyclosa

Les animaux ont développé de nombreuses stratégies pour échapper à leurs prédateurs. La Cyclosa est un genre d’araignées aranéomorphes qui décorent régulièrement leurs toiles de motifs de soie ou d’objets divers, y compris de cadavres d’insectes.

Découverte au Pérou par l’entomologiste Phil Torres et dans le même temps aux Philippines par son collègue Larry Reeves en 2012, la Cyclosa crée une impressionnante version d’elle-même, pouvant aller jusqu’à 3 cm de diamètre alors qu’elle ne mesure généralement que quelques millimètres.

Grâce à ce subterfuge, elles parviennent ainsi aisément à dissuader les prédateurs et à s’y camoufler le cas échéant. Difficile en effet de distinguer l’araignée sur les photo ci-dessus.

Source :Ubergizmo




Partager par email Soyez le 1er à laisser un commentaire ! Imprimer




- Siphonophore -

Images N°6152 - Siphonophore


A bord du navire d'exploration Nautilus, des scientifiques de l'Ocean Exploration Trust ont pu filmer et observer un animal sous-marin rare, un siphonophore.

Cet animal est constitué de plusieurs autres animaux élémentaires appelés zoïde, chacun des membres étant morphologiquement et fonctionnellement spécialisé dans des tâches différentes. 

 Les siphonophores sont des cnidaires, comme les hydres, les méduses, les anémones de mer ou encore les coraux. Ils font partie des hydrozoaires (le groupe des hydres). Ce sont des organismes marins assimilés au zooplancton bien qu’ils puissent atteindre de grandes tailles (jusqu’à 40m de long).  Malgré les apparences, la Physalie ou Galère portugaise n'est pas une sorte de méduse, mais une colonie de siphonophores.

Source : Wikipedia




Partager par email Soyez le 1er à laisser un commentaire ! Imprimer




- Polatouche de Sibérie -

Images N°6061 - Polatouche de Sibérie

Le Polatouche de Sibérie (Pteromys volans), appelé aussi Écureuil volant, est une espèce de rongeurs de la famille des Sciuridae capables de faire des vols planés.

Le polatouche mérite véritablement le nom d'écureuil volant qu'on lui donne parfois, bien qu'il s'adresse en fait aux espèces nord-américaines. C'est un planeur remarquable, qui, en dépit de sa petite taille, est capable d'effectuer des « vols » de 10 à 15m, grâce à une membrane appelée le patagium. Le vol plané le plus long observé par le zoologue russe h est de 40 m.

Le polatouche plane lentement et sans bruit, selon une trajectoire assez faiblement inclinée. Il s'élance du haut d'un arbre, non sans avoir longuement observé le point qu'il désire atteindre. Avant de se poser, l'animal redresse sa trajectoire en effectuant un brusque crochet ascendant pour atterrir contre un tronc la tête en haut. Il ne se pose pas de face, mais toujours latéralement sur l'un des côtés du tronc choisi, comme pour mieux amortir son impact. Il est aussi capable de changer de direction en vol et même d'effectuer des vols ascendants au gré des courants aériens.

On ne l'a jamais vu atterrir sur une branche, mais toujours contre un tronc où sa coloration le rend pratiquement invisible. Les mœurs du polatouche sont encore très imparfaitement connues, en raison de son mode de vie discret. Ils vivent dans les forêts du nord de l'Europe jusqu'à la Sibérie et au Japon.

Leur régime alimentaire est composé, suivant les saisons, de bourgeons, de feuilles, de graines d'arbres, de baies, et de champignons. Ils s'abritent dans des anfractuosités ou utilisent fréquemment des trous de pics qui leur servent aussi de garde-mangers. Ils n'hibernent pas. Ce sont des animaux discrets, nocturnes, difficiles à observer et que l'activité humaine perturbe.

Source : Wikipedia




Partager par email Soyez le 1er à laisser un commentaire ! Imprimer




- L'araignée souriante -

Images N°6060 - L'araignée souriante

Theridion grallator, l'Araignée souriante, est une espèce d'araignées aranéomorphes de la famille des Theridiidae.

Cette espèce est endémique d'Hawaï. Elle se rencontre sur les îles d'O’ahu, de Molokai, de Maui et d'Hawaï. Elle vit dans les forêts humides tropicales d'Hawaï à une altitude de 300 à 2 000 m.

L'araignée mesure jusqu'à 5 mm de long. Certains morphotypes présentent un motif qui ressemble étrangement à une frimousse ou à un visage de clown souriant sur leur corps jaune. Chaque araignée présente un motif unique. Certaines araignées ne présentent aucune marque.

La variation est peut-être un genre de camouflage contre les oiseaux, leurs seuls ennemis naturels d'importance, pour contrer la reconnaissance de motifs par les prédateurs.

Source : Wikipedia




Partager par email Soyez le 1er à laisser un commentaire ! Imprimer






- Un dauphin à deux têtes s'échoue en Turquie -

Images N°6059 - Un dauphin à deux têtes s'échoue en Turquie

Un dauphin à deux têtes a été découvert lundi par un vacancier, échoué sur une plage près d'Izmir, dans l'ouest de la Turquie.

"Un tel dauphin est très rare, autant que des siamois humains", explique un professeur de biologie marine de l’université d’Antalya, cité par la presse turque.

"Je n’avais jamais entendu parler de dauphins de la sorte et encore moins vu de mes propres yeux", raconte le vacancier qui a découvert l'étrange animal. Il se dit avoir été "sous le choc".

Source : europe1

En janvier, des scientifiques mexicains avaient également découvert un spécimen de baleines siamoises. Cliquez sur ce lien pour voir l'article.




Partager par email Soyez le 1er à laisser un commentaire ! Imprimer




- Venus le chat Chimère Two faces -

Images N°6058 - Venus  le chat  Chimère Two faces

La photo n’est pas truquée. Le visage de Venus est divisé en deux : des poils noirs d’un côté, oranges de l’autre, une couleur unie à gauche, tigrée à droite, un œil vert et l’autre bleu. Une ligne semble séparer très distinctement la gueule du félin en deux. Vénus est particulière car c'est une chatte chimère, elle a une double face. Ses gênes paraissent tout à fait différent à droite et à gauche de son visage. 




Partager par email Soyez le 1er à laisser un commentaire ! Imprimer




- Calao à casque rond -

Images N°6057 - Calao à casque rond

Les calaos à casque rond dit en anglais helmeted hornbill (Rhinoplax vigil) sont originaires du sud du Myanmar, du sud de la Thaïlande de la Péninsule Malaise, de Sumatra et de Bornéo.

Le casque et le bec sont en principe jaunes mais la plupart du temps ils sont fortement teintés de rouge sur le dessus et les côtés du casque ainsi qu'à la base du bec car ils sont enduits d'une sécrétion écarlate provenant d'une glande située près de la queue et avec laquelle il se lisse normalement les plumes.

Contrairement aux autres calaos, le casque est solide. Associé au crane auquel il est soudé, il peut constituer près de 10% du poids total de l'oiseau. Hormis la peau du gosier, la femelle est rigoureusement identique au mâle.

Les calaos à casque rond sont presque exclusivement frugivores. En malaisie, à Sumatra et Borneo, les figues constituent 98% de leur régime. 12 espèces sont régulièrement consommées. Néanmoins, ils utilisent leur casque comme un outil de poids pour percuter le bois vermoulu ou l'écorce qui se détache afin d'en déloger et attraper les insectes ou les petits invertébrés qui y ont élu domicile.

Source : Wikipedia

Leurs cris puissants et caractéristiques sont décrits comme des hurlements suivis par des sortes de rires en cascade. Voir là vidéo ci-dessous.




Partager par email Soyez le 1er à laisser un commentaire ! Imprimer




- Condor de Californie -

Images N°6056 - Condor de Californie

Le condor de Californie (Gymnogyps de californianus) est un vautour. Ce charognard est le plus grand oiseau d'Amérique du Nord. Ce condor habite le nord de l'Arizona et le sud de l'Utah. Bien que d'autres membres de fossiles sont connus, il est le seul membre survivant du genre Gymnogyps.
Source : Wikipedia




Partager par email Soyez le 1er à laisser un commentaire ! Imprimer






- Cochon d’Afrique -

Images N°6055 - Cochon d’Afrique

Le cochon d'Afrique est une espèce assez rare, appelée "Red River Hog" en anglais et "Potamochère" en français. 

Ils ont la silhouette d'un porc, avec un pelage long et orange vif.

Généralement, ils se situent dans les forêts, savanes et marais d'Afrique centrale et d'Afrique de l'ouest.

Source : letribunaldunet




Partager par email Soyez le 1er à laisser un commentaire ! Imprimer




- Le Dronte de Maurice (Dodo) -

Images N°6054 - Le Dronte de Maurice (Dodo)

Le Dronte de Maurice (Raphus cucullatus), plus connu sous le nom de dodo, même si ce n'est pas la seule espèce dont le nom vernaculaire est dodo, est une espèce de grands oiseaux endémique de l'île Maurice. Apparenté aux pigeons et appartenant à la famille des Columbidae.

Ce dronte vivait dans les forêts ou les plaines. Il mesurait environ un mètre pour une masse moyenne de 10,2 kilogrammes. Découvert en 1598, il était décrit comme lent, ne fuyant pas l'être humain, gros et presque cubique. Son plumage bleu gris était pourvu d'ailes atrophiées jaunes et blanches, ainsi que d'un panache de quatre ou cinq plumes de mêmes couleurs en guise de queue. Ses pattes jaunes comportaient quatre doigts (trois à l'avant et un à l'arrière) ornés de grands ongles noirs. Son bec crochu avait une tache rouge caractéristique à son extrémité. Sa tête noire ou grise possédait deux plis importants à la base du bec.

Le dodo s'est éteint moins d'un siècle après sa découverte, à la fin du XVIIe siècle avec l'arrivée des Européens. Il est aujourd'hui souvent cité comme un archétype de l'espèce éteinte car sa disparition, survenue à l'époque moderne, est directement imputable à l'activité humaine.

Source : Wikipedia

Une étrange vidéo, récemment mise en ligne agite actuellement le web. Sur ces images, réalisées dans des sentiers du Costa Rica, un Dodo aurait été filmé. Seul problème, cette espèce d’oiseau n’existe plus…

Finalement, cette vidéo, magnifiquement réalisée, s’est révélée être un hoax, produite par le site Quaseumdodo, dans le simple but de mettre en garde la population quant à l’extinction de certaines espèces animales. Sur leur site, un petit passage en Portugais est à lire : «Beaucoup de gens pensaient que le Dodo pouvait encore vivre après la circulation sur le net de cette vidéo. Oui, mais malheureusement cette espèce n’existe plus depuis 300 ans, la faute à l’homme. Mais il y a beaucoup d’animaux qui pourraient finir par disparaître comme le Dodo, et certaines sont déjà en cours d’extinction…. Vous pouvez désormais aider ces espèces à ne pas disparaître».

Etant donné que cet oiseau n'existe plus et que la vidéo s'est avérée être un hoax. Nous classons donc cet article comme faux !

 




Partager par email Soyez le 1er à laisser un commentaire ! Imprimer



<<1234 56789...42>>



PARTAGER LA PAGE PAR E-MAIL
OU









© Akenini.com  -  Akenini.fr  -  Bonplan.akenini.com  -  Version 3  -  Toute reproduction interdite - 0.025s - 29/03/2017 09:12:51 - 16

   Pour une navigation optimale sur le web, télécharger la dernière version de votre navigateur web. Akenini vous recommande: Pour une navigation plus rapide sur le web, utilisez Firefox Pour une navigation plus rapide sur le web, utilisez Google Chrome