Images
Spéciales
Les Coins
Blagues
Vidéos
Jeux Flash
Animations
Trucs Fun
Divers
A Votre Service





Bizarre


<<1...11121314 1516171819...42>>


- Antilope saïga -

Images N°4806 - Antilope saïga

L'antilope saïga (Saiga tatarica) est un mammifère appartenant à la famille des bovidés. Elle est la seule antilope eurasiatique et l'unique membre du genre Saiga. L'antilope saïga est également appelée tout simplement Saïga, mot russe qui veut dire Antilope.

La caractéristique la plus frappante de l'antilope saïga est sa grosse tête avec un énorme nez mobile qui lui donne l'aspect d'une trompe. Ce nez possède la particularité de pouvoir filtrer la poussière en été, et d’adoucir l’air froid inspiré en hiver.

La chasse incontrôlée pour sa viande et pour ses cornes vendues dans les marchés asiatiques ont conduit à un déclin catastrophique des populations d'antilopes saïga. Dans les années 1950, les populations atteignaient 2 millions d’individus. Il n’en reste plus que 50 000 de nos jours.

Source : manimalworld.net




Partager par email Soyez le 1er à laisser un commentaire ! Imprimer




- Serpent corail -

Images N°4805 - Serpent corail

Le terme serpents corail s'applique à un groupe étendu de serpents de la famille des Elapidae. Ils peuvent être divisés en deux groupes distincts, le groupe du Nouveau Monde et le groupe de l'Ancien Monde. Ils sont parmi les plus venimeux au monde.

Les serpents corail sont le mieux connus pour leurs anneaux colorés rouges, jaunes et noirs. Certains ont dit que si le rouge touchait le noir l'espèce en question n'était pas venimeuse, mais cela est faux. Les serpents corail peuvent avoir différents aspects. Certaines espèces n'ont que des anneaux rouges et noirs, ou n'ont aucun anneau du tout. Les couleurs très vives du serpent corail sont un avertissement pour les autres animaux. En effet, ses ennemis savent qu’elles signifient que ce serpent est très venimeux.

Les serpents corail sont dispersées dans les forêts tropicales de trois continents : Afrique du Sud, et dans les 3 Amériques, Asie méridionale et Asie. L’espèce la plus répandue (Micrurus lemniscatus) se retrouve dans les vallées tropicales du Mexique et de l’Amérique centrale ainsi que toute l'Amazonie. Attaqués, les serpents les plus dangereux restent sans défense si on les attrape par derrière la tête. Aussi certains ont dit que le serpent corail préfère attirer l'attention de son ennemi sur le bout de sa queue. Contrairement à d'autres espèces, il ne redresse pas la tête en cas de danger, il est facile de lui marcher dessus ou d'être victime de morsure lors du jardinage. Même à faible dose, son venin n'est pas sans danger pour l'homme puisqu'il est neurotoxique : il a la particularité de paralyser le système nerveux.

Source : wikipedia




Partager par email Soyez le 1er à laisser un commentaire ! Imprimer




- L'éponge Harpe -

Images N°4804 - L'éponge Harpe

Cette forme étonnante permettrait à Chondrocladia lyra de capturer plus efficacement ses proies. Au large de la Californie, à environ 3 300 mètres de profondeur, l’équipe de Lonny Lundsten, de l’Institut de recherche de l’aquarium de Monterey Bay, a découvert une nouvelle espèce d’éponge dont la physionomie est peu commune. Chondrocladia lyra doit son nom à sa forme de harpe. En effet, elle est dotée de une à six tiges (ou stolons) horizontales, chacune portant des branches verticales équidistantes les unes des autres. L'éponge peut mesurer jusqu’à 37 centimètres de long. Elle est ancrée dans le sol par une structure semblable à des racines. Chaque branche est surmontée d’une boule contenant des spermatophores (des paquets de spermatozoïdes). Les spermatophores sont libérés dans l’eau et portés par les courants jusqu’à d'autres éponges. Les œufs se développent à mi-hauteur des branches verticales. L’ensemble de la structure est recouvert de crochets et d’épines. L’équipe de biologistes suggère que cette forme étonnante permet aux éponges de capter plus facilement les spermatophores mais aussi de capturer leurs proies.

Source : pourlascience.fr




Partager par email Soyez le 1er à laisser un commentaire ! Imprimer




- Anguille de verre -

Images N°4803 - Anguille de verre

Extraordinaire poisson que cette anguille (Glass eel) qui vit aussi bien en mer qu'en eau douce, peut se déplacer sur terre, change à plusieurs reprises de couleur et de physique, et fait un invraisemblable aller - retour à travers l'atlantique !

Pondue dans la mer des Sargasses, la larve, aidée par les courants (Gulf Stream...), entame une traversée de près de 6 000 km qu'elle effectue semble-t-il en un peu moins d'un an, pour arriver civelle (ou pibale) sur nos côtes vers la fin octobre et jusqu'à avril-mai, avec un pic en janvier-février. Elle mesure alors de 55 à 75 mm et pèse entre 0,20 et 0,30 g.

Au cours des mois suivants elle se transforme profondément, perdant sa transparence et se pigmentant peu à peu en noir puis en jaune pour devenir anguille jaune et poursuivre sa croissance tout en remontant les fleuves. Bien des années plus tard ( 5 à 15 ans), devenue adulte, omnivore, vorace et agressive, et mesurant entre 40 et 120 cm, elle subira une nouvelle et profonde transformation physiologique, deviendra argentée et pourra entamer son voyage de retour vers la mer des Sargasses pour y pondre à son tour ses oeufs .

Source : estuairegironde.pagesperso-orange.fr




Partager par email Soyez le 1er à laisser un commentaire ! Imprimer






- Champignon qui saigne -

Images N°4802 - Champignon qui saigne

Le Hydnellum peckii est un champignon non comestible produisant des spores à la surface et des épines verticales ou des saillies en forme de dents qui pendent de la face inférieure.

Hydnellum peckii est un champignon basidiomycète du genre Hydnellum de la famille Bankeraceae. Bien que non toxique il n’est pas comestible. Souvent appelé « dent sanglante », on le trouve communément dans les forêts de conifères de l’Europe et de l’Amérique du Nord, ainsi que dans certaines forêts de l’Australie, l’Iran, la Corée, et la Russie.

Il produit une substance rougeâtre et se trouve généralement près des pins, le pigment rouge visible est principalement responsable de la couleur des liquides sécrétés, sa composition en corrélation avec un autre composé est inconnu. La ressemblance avec du sang qui coule est tout à fait effrayant.

Source : One360




Partager par email Soyez le 1er à laisser un commentaire ! Imprimer




- Poule et coq Ayam Cemani -

Images N°4461 - Poule et coq Ayam Cemani

Ce poulet extraordinairement rare est complètement noir  : bec, crête, plumes même sa chair, ses os et ses organes.

Le Ayam Cemani est originaire de Java et de Sumatra en Indonésie.

Ces volailles noires sont censées avoir des pouvoirs mystiques et sont souvent utilisées pour des sacrifices et des rituels.

D'autres pensent qu'elles apportent la bonne fortune et la chance. Les Chinois l'ont utilisé dans la médecine traditionnelle depuis des siècles.

La race pure a été réintroduite aux Pays-Bas en 1998 par un Néerlandais, et s'est rapidement propagé à travers l'Europe et les Etats-Unis.

La couleur de la chair noire est un trait génétique complexe connu sous le nom fibromelanosis.

Son aspect unique est très recherché par les collectionneurs et les éleveurs.

Cette forte demande, conjuguée à la rareté de la créature, a fait grimper les prix de plus de 2000 $ par volaille, ce qui en fait l'un des poulets les plus chères au monde.




Partager par email Soyez le 1er à laisser un commentaire ! Imprimer




- Requin bleu à deux têtes -

Images N°4460 - Requin bleu à deux têtes


Ce fœtus de requin bleu à deux têtes a été sortie de sa mère par le pêcheur Christopher Johnston en 2008, au large des côtes de l'Australie.

Les photos ont été prises par Christopher Johnston.




Partager par email Soyez le 1er à laisser un commentaire ! Imprimer




- Mâchoire d'un Phoque crabier -

Images N°4459 - Mâchoire d'un Phoque crabier


Cette étrange mâchoire appartient pourtant à un animal adorable : le Phoque crabier !

En dépit de son nom, son alimentation n'inclut pas de crabes. Elle est en fait constituée à 98 % de krill antarctique, que la forme très particulière de ses dents permet de récupérer.

Ces phoques consomment plus de 80 millions de tonnes de krill chaque année. (Krill = sorte de petites crevettes)

La dentition inhabituelle de ce phoque lui permet de séparer la nourriture de l'eau, à l'instar des fanons des baleines.




Partager par email Soyez le 1er à laisser un commentaire ! Imprimer






- Un coq avec 4 pattes -

Images N°4458 - Un coq avec 4 pattes

Un vieux coq de quatre pattes dans le village de Katundi i Ri, district d'Elbasan, 55 km au sud de Tirana, se dresse sur ses pattes à la clôture de la cour le 25 Mars 1998. La famille Collaku considère la bête comme une créature sainte et elle assure ses revenus en demandant de l'argent aux visiteurs, mais elle n'a pas accepté de le vendre.

Source : Reuters

 




Partager par email Soyez le 1er à laisser un commentaire ! Imprimer




- Vaches fluffy -

Images N°4457 - Vaches fluffy

Les vaches "fluffy" sont Élevées à Adel dans l'Iowa, ces incroyables bovins ressemblent à des peluches géantes. Aucune mutation génétique n'est à l'origine de leurs poils si soyeux ce sont tout simplement des heures de brushing et de bons produits capillaires pour qu'elles ressemblent à des boules de poils toutes douces. Il faut compter 4h de brossage pour obtenir un tel résultat et finir avec un peu d'huile pour la brillance ! Nul doute que ces vaches-là ne sont pas gênées par les mouches !




Partager par email Soyez le 1er à laisser un commentaire ! Imprimer



<<1...11121314 1516171819...42>>



PARTAGER LA PAGE PAR E-MAIL
OU









© Akenini.com  -  Akenini.fr  -  Bonplan.akenini.com  -  Version 3  -  Toute reproduction interdite - 0.0256s - 23/06/2017 21:06:20 - 21

   Pour une navigation optimale sur le web, télécharger la dernière version de votre navigateur web. Akenini vous recommande: Pour une navigation plus rapide sur le web, utilisez Firefox Pour une navigation plus rapide sur le web, utilisez Google Chrome